Le Parisien Etudiant   Imprimer cette page
Pour les étudiants, le top-départ de la course au logement
Tandis que Parcoursup delivre ses réponses aux vœux des futurs bacheliers, la course au logement démarre. Article proposé par location-etudiant.fr
Un marathon chasse l'autre. Tandis que Parcoursup a délivré ses premières réponses aux vœux des futurs bacheliers et que les épreuves des examens s'enchaînent, une autre course débute : celle du logement. Il est déjà grand temps d'entamer ses recherches. Le site location-etudiant.fr s'avère une solution idéale.

Un calendrier serré


Alors que d'aucuns rêvent déjà de farniente, pour une majorité d'élèves de terminale et d'étudiants, l'heure aux derniers réglages et aux ultimes révisions. Voire, dans certains cas, aux premières sueurs froides en consultant les listes des résultats affichés sous les préaux ou mis en ligne sur Internet !
Pour les plus jeunes, Parcoursup a déjà délivré à la mi-mai ses réponses aux vœux déposés pour la suite du cursus, à condition évidemment d'obtenir le bac. Les échéances suivantes sont connues : du 25 au 27 juin après les épreuves écrites ou du 6 au 8 juillet une fois les résultats proclamés, un accompagnement ou un conseil peuvent être sollicités et à partir du 25 juin, il sera possible d'activer l'option pour les vœux en attente ; enfin, du 17 au 19 juillet, il sera temps de confirmer le choix de formation…
A quelques nuances près, ce sont ces mêmes « dead-lines » qui attendent les futurs titulaires d'un BTS ou DUT désireux de poursuivre leurs études ou les prétendants aux grandes écoles (notamment de commerce et d'ingénieurs).
Seulement voilà : tout le monde n'ayant pas la chance loin s'en faut d'habiter dans la capitale ou dans une ville universitaire – et encore faudrait-il de toute façon que la faculté ou l'établissement que l'on va intégrer y soit localisé -, pour la majorité des jeunes concernés et de leurs parents, un autre challenge se joue en parallèle. C'est la quête d'un logement. Pas question évidemment d'attendre le retour des vacances et le mois de septembre. Sous peine de se retrouver bloqué sur des listes d'attente ou contraint d'envisager de louer une chambre de bonne au prix d'un loft de 100 m² (car il y a hélas des propriétaires qui profitent de la situation et d'un marché où la demande bondit dès fin mai de 50%).
Dans ce contexte, plutôt que de perdre des heures à fouiller les petites annonces ou à boucler des dossiers de réservation où tout juste on ne vous demande pas des pièces d'état-civil sur trois générations et des chèques de caution à 5 chiffres, une alternative se révèle idéale : réserver dès à présent un logement dans une résidence étudiante géographiquement proche des écoles et universités au rapport qualité-prix imbattable. Un site Internet les recense et permet, en quelques clics, de déposer un dossier de réservation : il s'agit de location-etudiant.fr !

Un site mention « très bien »


Le concept développé par location-etudiant.fr allie fonctionnalité et efficacité. Outre les célèbres Cités U des Crous généralement surbookées et dont l'accès y est soumis à des conditions drastiques, Location-etudiant.fr propose plusieurs centaines de milliers d'offres de particuliers, de professionnels et de résidences étudiantes privée. La majorité des logements disponibles sont situés dans les villes étudiantes et à proximité des écoles/campus.

Réservées aux étudiants et aux jeunes actifs fraîchement diplômés entrés sur le marché du travail sans avoir eu le temps de rechercher un logement « classique », ces résidences privées pensées pour les jeunes offre des prestations de qualité et adaptées aux besoin des jeunes pour faire leurs études dans les meilleures conditions: chaque logement dispose d'une kitchenette et d'une salle d'eau indépendantes, des services communs sont accessibles (salle de loisirs, espace cafétéria par exemple, laverie), l'immeuble étant sécurisé et géographiquement localisé à proximité des universités et grandes écoles comme des réseaux de transports (gare SNCF, lignes de métro, tramway et bus).
Les tarifs pratiqués sont généralement identiques au marché local de la location. Ces résidences étant toutes éligibles aux différentes aides dont les étudiants peuvent bénéficier, leur permet une prise en charge d’une partie du loyer.

Pour rappel, outre des prêts d’État, les étudiants célibataires ou en couple se voient accorder, en fonction de leur situation, une allocation de logement à caractère social (ALS), une allocation de logement à caractère familial (ALF) ou la classique allocation personnalisée au logement (APL).
Pas de panique : sur location-etudiant.fr , un simulateur calcule directement quel soutien financier l'on peut escompter.
Quoi qu'il en soit, dans tous les cas, les procédures à disposition sont simplifiées sur ce site à l'ergonomie adaptée. On peut certes laisser soi-même une annonce où l'on explique rechercher tel type de logement dans telle ville ou réponde à un annonce publiée par un particulier propriétaire… Mais là où le modus operandi s'avère réellement pertinent, c'est quand on a repéré le logement idéal dans une résidence étudiante qui combine tous les avantages (confort, proximité, rapport qualité-prix). En quelques clics, il est alors facile de déposer un dossier de réservation sans paperasse excessive.
De quoi être parfaitement rassuré sur son avenir et afficher une sérénité de bon aloi avant que Parcoursup ou l'école supérieure que l'on rêve d'intégrer ne livrent leur verdict.
Quand on court un marathon, il faut savoir parfois prendre un raccourci : avec location-etudiant.fr , celui-ci fait gagner un temps précieux.

Article proposé par location-etudiant.fr - la rédaction du Parisien Etudiant n'a pas participé à sa rédaction.
Retour au dossier Se loger

Par LE PARISIEN - Le 09.07.2019