OrientationFormationMasters

Dossier MBA & Masters : Témoignages d'étudiants sur l'insertion

Des jeunes diplômés témoignent de leur première expérience sur le marché de l'emploi.

Florian Coiseur, diplômé 2008 de l’Université technologique de Troyes – double diplôme ingénieur et master spécialisé

"Ma double formation a fait la différence"

« Double diplôme en poche, j’ai commencé à chercher du travail en septembre 2008. J’avais une idée précise de la fonction qui m’intéressait, et j’ai postulé à des offres d’emploi proposées par des grands groupes, en complément des candidatures spontanées. Beaucoup de non-réponses et de réponses négatives, une vingtaine d’entretiens non concluants entre septembre et mai... J’ai peu utilisé le réseau d’anciens, mais je suis allé sur des forums et salons de l’emploi en région parisienne et lyonnaise, qui permettent d’avoir une idée plus précise des attentes des entreprises qu’en passant par internet. Progressivement mes critères de recherche se sont élargis et mes prétentions salariales ont été revues à la baisse. Après avoir déménagé à Montpellier, et alors que je faisais des petits boulots, j’ai rencontré un ingénieur qui m’a proposé un poste chez Schmit Chrétien, un cabinet de conseil en propriété industrielle. On m’a confié un très beau challenge : la création d’une antenne régionale, en septembre 2009. C’est mon double diplôme qui a fait la différence, en conciliant les apports méthodologiques des études d’ingénieur et la dimension technique du master.

Il faut se méfier des eldorados promis par le diplôme ! L’important est l’insertion professionnelle, quitte à entrer par la petite porte, pour montrer sa valeur et évoluer. En période de crise, on a intérêt à impliquer son réseau personnel, parents ou amis. Second conseil, il ne faut pas hésiter, pendant la recherche d’emploi, à prendre des petits boulots : pour le recruteur, cela manifeste l’envie de travailler et l’adaptabilité, et pour soi, l’intérêt est d’éviter la démotivation due à l’oisiveté... »


Ludovic de Valon, diplômé 2008 de Skema Business School - master en marketing

"On a intérêt à valoriser un parcours atypique"

« J’ai débuté ma recherche d’emploi en novembre 2008, en parallèle d’une poursuite d’études – un MBA en stratégie à l’Asian Institute of Technology. Après avoir recherché des informations sur les entreprises, j’ai envoyé des candidatures spontanées et utilisé les réseaux sociaux personnels et professionnels. Cette approche n’ayant pas donné de très bons résultats, j’ai commencé à spécifier davantage ma recherche en sélectionnant les annonces qui correspondaient à mon profil et surtout qui m’intéressaient vraiment. Parmi le tiers de retours positifs, j’ai obtenu un entretien chez Procter & Gamble et j’ai été embauché comme chef des ventes. L’entreprise recherchait des profils internationaux, pour répondre aux opportunités dans ses filiales. Au-delà de la qualité du diplôme, c’est mon parcours d’études et de stages dans plusieurs pays qui m’a permis de décrocher ce poste. L’important, aux yeux des recruteurs, est d’avoir un profil atypique, qui révèle des expériences différentes : stages en Suède, année d’études en Asie, participation à des projets associatifs, etc.

Aujourd’hui, je m’implique dans les forums de recrutement, et ce qui me frappe le plus est le manque de préparation des étudiants. 80 % des demandes de renseignements concernent le processus de recrutement ou les offres d’emploi, alors que toutes ces informations sont accessibles sur le site internet des entreprises ! Pour augmenter ses chances, mieux vaut s’informer en amont. Je suis d’ailleurs ambassadeur de mon entreprise au sein de Skema Business School pour aider les étudiants à mieux préparer la recherche d’emploi. Mon second conseil est d’éviter l’auto-censure : Procter & Gamble n’est pas réservé aux diplômés d’HEC. Il faut tenter sa chance en mettant en avant ses expériences et l’originalité de son CV. »

Emmanuelle Debeaux, diplômée 2010 de l’IAE de Paris – Global Partners MBA

"Le stage, une vraie chance d'insertion professionnelle"

« Ingénieur mécanique de formation, j’ai travaillé une dizaine d’années dans l’industrie automobile en R&D. Je souhaitais changer de fonction par le biais d’un MBA, et à l’issue de cette formation j’ai activé plusieurs leviers pour trouver un emploi : candidatures auprès d’entreprises qui m’intéressaient, conseils et recommandations des anciens diplômés, inscription sur des réseaux sociaux internationaux, etc. C’est finalement par le biais de mon stage d’études, dans le groupe industriel Bekaert, que j’ai obtenu la meilleure opportunité professionnelle. Le stage m’avait beaucoup plu, il m’a permis de découvrir la culture de l’entreprise, sa stratégie et ses valeurs. Du côté de Bekaert et de son secteur d’activité, mon double profil ingénieur et MBA les intéressait, tout comme les sept années que j’avais passées en Allemagne. Les attentes réciproques ont débouché sur un poste au siège, en Belgique, dans la division chargée des études stratégiques.

Le stage reste une vraie chance d’insertion professionnelle, et le Global Partners MBA offre cette opportunité, ce qui est rare pour un cursus en 14 mois. Pour favoriser les possibilités d’embauche, on a intérêt à choisir un stage en cohérence avec le projet de carrière et s’y investir totalement, en profitant de toutes les opportunités et en mettant la qualité des cours du MBA au service de l’entreprise. Si les atouts de la formation, les souhaits des étudiants et les perspectives de l’employeur vont dans le même sens, le stage peut être une véritable période d’essai. Le fait d’avoir un profil global, grâce à des compétences variées et une orientation internationale va dans le sens des attentes des recruteurs. Mais tous les profils peuvent tirer leur épingle du jeu, à condition de ne pas brider ses motivations, d’avoir la volonté de progresser malgré un contexte économique difficile. Surtout ne pas se laisser atteindre par la morosité ambiante ! »


Michael Frisk, diplômé 2008 de l’ESCP Europe - master in european business

"Il faut multiplier les contacts avec l'entreprise"

« À la fin de mes études, j’ai candidaté via internet, soit de façon spontanée sur les sites des entreprises, soit en réponse à des offres d’emploi. J’ai également participé à des forums organisés par l’ESCP Europe, qui m’ont permis de rencontrer près d’une centaine d’entreprises. La crise et la baisse de l’offre m’ont incité à revoir mes prétentions à la baisse. Après être resté focalisé sur le top des cabinets de conseil, j’ai élargi mes recherches vers des structures moins connues mais très dynamiques. Cette stratégie a payé ! En un mois, j’ai obtenu une dizaine d’entretiens, dont une offre ferme en CDI. Finalement, j’ai démissionné au bout de quatre mois, et quinze jours après je recevais un coup de fil de Logica Business Consulting, que j’avais contacté six mois auparavant. Fin 2009, la relance de l’emploi a ouvert de nouveaux recrutements, et j’ai pu retenir l’attention de ce cabinet grâce à mon expérience internationale et la maîtrise de plusieurs langues.

Les réseaux sociaux professionnels permettent une veille sur les évolutions de l’emploi et des échanges avec le réseau des anciens, mais ils ne sont pas très efficaces pour l’insertion professionnelle des jeunes diplômés. Je conseille plutôt une démarche en deux étapes : participer aux forums d’école et aux salons de recrutement, ce qui donne une première idée du profil d’entreprises qui correspond le mieux aux envies ; ensuite postuler massivement dans les entreprises du secteur que l’on a choisi, pour maximiser ses chances d’entretiens et de périodes d’essai. C’est l’occasion de mieux saisir les attentes des entreprises et d’affûter sa recherche. »

DOSSIER SPECIAL MBA & MASTERS
Télécharger le dossier spécial MBA & Master au format PDF

Pierre Antoine
13.12.2010

Retour au dossier Masters
Masters : Dossier MBA & Masters : Témoignages d'étudiants sur l'insertion

Masters : consultez aussi...

Orientation. Tentés de poursuivre vos études après un Bachelor ?

Orientation. Tentés de poursuivre vos études après un Bachelor ?

Tendance. Encore un effet du Covid : les diplômés de bachelor repoussent leur entrée dans la vie active, en signant pour deux ans de plus.

Mastère spécialisé. Un bac+5 pour s'orienter vers les métiers du cheval

Mastère spécialisé. Un bac+5 pour s'orienter vers les métiers du cheval

« La filière équine tient bon ». 3 questions à Xavier Philippe, Directeur du MS Sciences et Management de la filière équine, EM Normandie.

Mastère spécialisé. « Le format distanciel est synonyme de nouvelles perspectives »

Mastère spécialisé. « Le format distanciel est synonyme de nouvelles perspectives »

3 questions à Dominique Mear, Directeur commercial France de Brest Business school

Master, MSc, MBA... un diplôme Bac+5 : pour quoi faire ?

Master, MSc, MBA... un diplôme Bac+5 : pour quoi faire ?

Viser un diplôme bac +5, c’est donner un cap à sa future carrière. Selon votre profil, voici trois bonnes raisons de continuer deux ans de plus.

Doctorat. Après un Master : avez-vous pensé à la recherche ?

Doctorat. Après un Master : avez-vous pensé à la recherche ?

Débats et polémiques ont fait de la recherche l’une des stars de 2020. Pourtant, peu d’étudiants se tournent vers cette solution déjà professionnelle.

Masters, MBA, Mastères, MSc... les solutions anti-crise

Masters, MBA, Mastères, MSc... les solutions anti-crise

Notre dossier spécial Bac+5 à l'heure de la crise du Covid-19 : les tendances et adaptation des programmes - Dossier spécial ce mardi 1er décembre 2020.


Ecoles à la Une

ESIEE-IT - L'école de l'expertise numérique
Formations en alternance et en temps plein de post Bac à Bac+5 Ingénieur –...
CY Design - CY Ecole de design
Ecole publique implantée à St Germain en Laye, CY - Ecole de design, entité...
EDC Paris Business School
EDC Paris Business School est une grande école de commerce et management...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Dernières Offres publiées

Les dernières offres de stages et alternance (Occitanie)

offre Stage Chargé de Recrutement H/F

Chargé de Recrutement H/F

Stage
Entreprise : ACCA Professionnels (Toulouse - 31)
offre Alternance Consultant Technique SAP H/F

Consultant Technique SAP H/F

Alternance
Entreprise : CGI (Toulouse - 31)

Toutes les offres : stages, alternance, cdd, cdi...